Roland Hustinx

Quel est votre parcours en 5 dates importantes ?

1992, je suis diplômé docteur en médecine, chirurgie et accouchement (c’est le titre de l’époque…par chance pour les parturientes, je n’ai jamais mis personne au monde…).

1997-1999: jeune spécialiste en médecine nucléaire, je passe deux années comme boursier à UPenn, Philadelphie. J’y découvre la recherche translationnelle, et la formidable diversité culturelle d’une Université de la côte est.

2001-2003: les thèses. D’abord le Doctorat en Sciences médicales , puis l’Agrégation de l’enseignement supérieur. Dans les deux cas, la thématique est l’imagerie isotopique oncologique.

2004: Je suis nommé chef du service de médecine nucléaire du CHU. Je suis également élu pour la première fois au Conseil médical du CHU. Je serai réélu à chaque élection subséquente, et élu vice-président à 3 reprises, depuis 2014.

2006: Une charge de cours est créée dans le domaine de la médecine nucléaire, ce qui constitue une reconnaissance de cette spécialité jeune, dans laquelle l’Université de Liège et le CHU (et l’hopital de Bavière, avant 1985) se distinguent depuis ses origines.

Pourquoi Débattre, Gouverner & Innover pour l'avenir de l'Université de Liège ?

  • 1.

    Selon moi, débattre à l’ULiège, c’est d’abord écouter, comprendre, assimiler, et échanger sans nécessairement convaincre.

  • 2.

    Selon moi, gouverner à l’ULiège, c’est éviter le chemin de moindre résistance, et assumer pleinement ses responsabilités.

  • 3.

    Selon moi, innover pour l’avenir de l’ULiège, c’est anticiper, ce qui implique une connaissance du terrain et une vision sans filtre et sans œillères.

Vidéo de Roland Hustinx